Decompression

 

 

 On ne le dira jamais assez : il est important de se documenter si on souhaite donner une puissance à son histoire. En ce début d’année 2016, le chapitre 3 de mon projet « Hot Space » vient de débuter, et c’est par une tragédie que tout commence. L’idée est de raconter comment un personnage se fait expulser dans l’espace... Si la mort est inévitable, il faut savoir raconter comment, sinon, la circonstance tragique du décès importe peu.

 

 

 Il a fallu donc se documenter, et contrairement à ce que l’on peut penser, il ne vaut mieux pas s’inspirer des sources cinématographiques pour se renseigner sur les effets d’une décompression explosive, suivi d’un voyage d’un corps dans le vide d’un espace interplanétaire.  Beaucoup d’informations plus ou moins fausses circulent un peu partout à propos des effets  indésirables de l’Espace sur un individu qui aurait oublié de porter une combinaison, et il a fallu passer un certain temps à faire le tri entre les informations fiables, et les idées reçues.

 

 

 Ceci est d’autant plus important, puisque la séquence même de la planche dépend des éléments documentaires trouvés sur le net. A cela, s’ajoute un dernier point non négligeable ; historiquement parlant, il n’existe aucun cas de victime d’un accident de décompression explosive dans l’espace. Il a fallu extrapoler certains faits rapportés de la part de pilotes et scientifiques ayant subit ou ayant observé des accidents de décompression à très haute altitude. en moyenne, les documents font état de témoignages à des altitudes de l’ordre de 15 à 20 kilomètres d’altitude. Certes, ce n’est pas l’espace, mais d’après les documents parcourus, les conditions de pression et de température sont très voisines de celles rencontrées à des altitudes d’orbite basse, cette dite-orbite qui m’intéresse particulièrement dans mon récit.     

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0