Say "Ello"

 

 

 Petit à petit, il faut devenir moins petit...

 

  Certes, si cette entrée en matière est honteusement empruntée au registre publicitaire, elle n'en est pas moins fort en vérité. Si je me fais rare en ce moment, c'est parce que je mène de front plusieurs productions qui sont assez lourdes, et sur lesquelles je suis tenu au secret. Cela ne veut pas dire pour autant que je néglige ce site, et mes quelques compagnons de route qui tentent de me suivre via cette petite fenêtre.

 

 Plusieurs chantiers sont donc en cours. Mon projet Hot Space a été quelque peu modifié. Cette histoire me tient toujours à cœur, mais son format a été modifié, puisque j'ai décidé de faire passer cette histoire de 88 planches, à 46 planches par chapitre. J'ignore dans quelle mesure elle rencontrera un succès auprès d'une communauté... De ce succès dépendra la vitesse de développement de cette bande dessinée qui, pour l'heure, voit son encrage pratiquement se terminer. Certains réglages doivent être encore apportés, puisque, après avoir pris un certain recul avec mon travail, j'ai décidé de corriger certains dessins et cadrages, tout en enrichissant de détails nombre de planches... Bien que peu de gens n'aient pu voir ce projet à ce stade du développement, je souhaite que cette œuvre graphique soit la plus homogène possible, et surtout, qu'elle donne vraiment envie au lecteur d'en vouloir plus. le chapitrage en 46 planches s'est donc imposé 

 

 Afin d'être mieux suivi, il a fallu aussi prendre la décision d'étendre les réseaux afin que plus d'internautes puissent aller à la rencontre de mon travail graphique. De fait, j'ai décidé de créer aussi une page sur le réseau "Ello" me permettant de glisser des images de mon cru. Bien que nombre d'entre elles sont connues pour celles et ceux qui viennent arpenter les pages de site, plusieurs autres images sont des variantes de celles qui sont publiées sur le site Le PiXX.

 Je vous laisse donc vous rendre dans ce nouvel espace sur Ello, si toutefois vous le souhaitez, et vous donne rendez-vous pour d'autres nouvelles printanières. 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0